AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Réouverture du forum, nouveau design, nouvelles races, nouvelle carte, changement du règlement. Et amusez-vous !
Toutes les nouveautés du forum vous sont signalez dans la partie "Nouveauté & Annonce", situé sur l'entête du forum, à laquelle nous vous demandons de rester attentif. Merci.
Nouveaux chapitres de l'Histoire Haewen disponible et achevé dans la bibliothèque.
La liste complète et détaillé des métiers est désormais disponible dans la bibliothèque.

Partagez | 
 

 Les Races de l'île

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaoth
Gardien Esprit du Vent
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 26
Localisation : Partout et nul part

Feuille de route
Race: Gardien du vent
Clan: aucun
Métier: vous pourrir la vie ?

MessageSujet: Les Races de l'île   Mer 26 Aoû - 23:55




Les Gardiens se comptent au nombre de quatre : Gaoth l’esprit du vent, Talamh, la terre mère, Laibhe, le feu protecteur et Aigéan l’eau bienfaitrice. Ce sont des esprits ancestraux présents depuis la création. Ils se présentent sous forme élémentaire, mais également sous une forme originelle, celle de créatures insolites qui, comme les Sirènes, n’est pas donné de voir. Ils peuvent aussi prendre forme humaine pour se mêler à la populace.
Autrefois Dragons, ils étaient maître du ciel et de la terre, mais aussi les pères et mère des Haewens et de leur île.
Leur durée de vie est infinie, mais ils n'en sont pas pour autant immortel. Ils vivront tant que les Haewens croiront en eux.

Pour plus de détails, voir les personnages prédéfinis.



Dernière édition par Gaoth le Dim 20 Fév - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com
Gaoth
Gardien Esprit du Vent
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 26
Localisation : Partout et nul part

Feuille de route
Race: Gardien du vent
Clan: aucun
Métier: vous pourrir la vie ?

MessageSujet: Re: Les Races de l'île   Dim 22 Aoû - 3:48




Caractère général / Histoire / Physique général : Les Anges sont sans doute la race la plus vieille de l’île. Hybridation entre un Dragon et un homme, les attributs draconiens se sont peu à peu estompés au fur et à mesure des générations. Ils sont facilement reconnaissables par leurs ailes puissantes recouvertes d’une peau résistante. Ils peuvent aussi posséder queue et corne, mais rare sont ceux dont le corps est encore recouvert d’une épaisse cuirasse d’écaille, ou bien d’une fine couche, comme un duvet.
Leur vie d’ermite sur l’île d’Alilanyth ne leur déplaît pas et en devient même un mode de vie qui leur est propre. Assez discret, ils sont certainement, avec les Reptiles Chéloniens, une des races les plus sages et les plus réfléchit d’Haewen. Comme leurs ancêtres les Dragons avant eux, ils savent parfaitement où est leur place et savent se retirer d’un conflit qui ne les concerne pas, ou qui pourrait être trop dangereux pour eux. D’autres races les qualifierait de faible et même de lâche, mais les adjectifs qui les définiraient bien mieux seraient prudent et sage. Les seules raisons pour lesquelles ils ne se sont pas retiré du monde avec les Dragons, c’est parce que ces créatures étaient bien trop fière pour les accepter comme étant des leurs et que les Haewens avaient trop besoin de leur savoir et de leur pouvoir. C’est pour cela que les Anges ont préféré rester vivre en Alilanyth dans la baie de l’île.
Calme et réservé, ils savent mettre les gens en confiance et les apaiser. Vivant en communauté, même s’ils préfèrent demeurer entre eux, leur esprit ouvert laisse une entrée à toute personne voulant s’intégrer à leur vie.

Durée de vie : entre 130 et 150 ans

Commerce : Les Anges n’ont pas vraiment un gros commerce en soit. Le fruit de leur pêche leur sert plutôt à leur usage personnel et au commerce de leur ville qu'au grand commerce de l’île. Ils vendent leurs services en soin mais ne se déplacent pas souvent à travers Haewen. Ils vendent énormément en exportation leurs remèdes et leurs plantes médicinales, connues pour être particulièrement puissantes et efficaces, comme leur célèbre école de médecine.

Commerce Noir : Les savoirs magiques et médicaux que possèdent les Anges sont très prisés et se payent cher. Il n’est donc pas rare qu’ils se fassent enlever pour se faire extorquer leurs connaissances, souvent de façon peu conventionnelle. Même si pour se faire, il n’est pas chose aisé de cheminer jusqu’à leur île.
Certaines superstitions disent que boire le sang d’un Ange apporterait force et longévité, et que leurs ailes et leurs cornes possèderaient d’autres principes actifs divers et puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com
Gaoth
Gardien Esprit du Vent
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 26
Localisation : Partout et nul part

Feuille de route
Race: Gardien du vent
Clan: aucun
Métier: vous pourrir la vie ?

MessageSujet: Re: Les Races de l'île   Dim 22 Aoû - 3:50




Caractère général : Les Géants, mis à part leur taille, ne sont guère différent des humains. Chaleureux et convivial, ce sont de bon vivant, joyeux la plupart du temps, ils sont farceur et aiment faire la fête. Combatif et guerrier, ils affectionnent les luttes acharnées dans l’arène ainsi que l’ambiance qui y règne.

Physique général : Là encore, ils sont semblables aux humains mais avec un corps plus robuste, une musculature bien plus marquée et une stature visiblement plus grande. En effet, les Semis-Géants mesure entre trois mètres trente et quatre mètres et les Géants entre quatre mètres vingt et six mètres.

Durée de vie : 90 ans.

Métier : Nombreux Géants sont mineurs et travaillent en étroite collaboration avec les Léporidés, race avec laquelle ils s’entendent beaucoup mieux que les Nains, malgré qu’ils soient également de bons vivants et de bons fêtards, qu’ils jugent trop peu aimable et trop impulsif.
Mais les métiers qu’ils abordent sont très nombreux et variés.

Ville d’habitation : Bien qu’il ne sera pas rare de croiser un Géant en ville, tous vivent à la cité quasi troglodyte d’Hailannor, car leur construire un habitat dans les autres villes seraient bien trop couteux et très peu rentable.

Commerce : Tout comme les autres villes minières, Hailannor renfloue sa trésorerie par l’exportation de ses pierres et minéraux. Mais par rapport aux autres, elle est celle qui fournit les plus gros blocs de pierre et de mineraies de toute l’île.


Dernière édition par Gaoth le Dim 22 Aoû - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com
Gaoth
Gardien Esprit du Vent
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 26
Localisation : Partout et nul part

Feuille de route
Race: Gardien du vent
Clan: aucun
Métier: vous pourrir la vie ?

MessageSujet: Re: Les Races de l'île   Dim 22 Aoû - 14:54




Les Camélidés

Cette grande famille, que l’on pourrait considérer, et qui se considère, comme un clan, comporte plusieurs espèces aux caractéristiques propres.

Le Guanaco possède un mauvais caractère et est plus agressif que le Lama.
Ayant un corps plutôt élancé, il mesure dans les un mètre dix au garrot.

Le Lama est sans doute l’un des plus robustes et des plus résistants.
Plus grand, il mesure dans les un mètre quinze au garrot.

Le Vigogne est le plus petit de ses confrères, pour quatre-vingt dix
centimètres au garrot
, mais est un peut plus hargneux.

L’alpaga quant à lui, est le plus doux et le plus conciliant de tous sur le plan du
caractère. Il sera donc plus sociable envers les étrangers.

Lieu d’habitation : Enfants de la nature, ils apprécient la montagne et la forêt, et vivent en très grande majorité à Onyth.

Les Dromadaires et les Chameaux ont un caractère beaucoup plus difficile et
un comportement très jaloux.

Lieu d’habitation : Très résistant à la chaleur et à la sécheresse, eux préfèreront la vie dans les plaines désertiques. Leur ville d’habitation se partage donc entre Crerith, Haregan et Yerakin. Mais ils sont également un peuple nomade, alors il sera ni rare, ni curieux de croiser des caravanes de ces hybrides vivant en plein désert.

De caractère général, les Camélidés sont une race très sociable et sachant vivre en société, mais entre eux. Même si entre les différentes espèces les rapports sont parfois tendus, ils savent rester diplomate et finissent par trouver une entente. Très curieux et intelligent, ils ont un niveau de compréhension très rapide et de ce fait, assimilent très bien tout apprentissage. C’est une race très fière qui a de la prestance et qui en joue. Ils ont l’air faibles et fragiles sur leurs pattes fines et élancées comme des échasses, mais il faut se méfier des apparences, car ils possèdent une force inouïe dans les pattes et notamment dans le poitrail. Même s’ils vivent en communauté, c’est une race très indépendante qui n’a jamais peur de la solitude.
S’ils savent rester sociable entre eux, face aux étrangers ils sont plutôt méfiants. Même s’ils demeurent conciliants, ils affichent un masque et un ton de froideur et de dureté. Si on les menaces, ils se montreront agressifs et n’hésiteront pas à attaquer.
C’est pour cela que vis-à-vis des autres races, il n’en ressort qu’un caractère belliqueux et mauvais, voire asocial, et que les gens réfléchissent à deux fois avant de se porter à leur rencontre. Une réputation qui ne déplait pas à ces hybrides, car elle impose le respect sous crainte de représailles.
Leur plus grande honte et humiliation serait de ce faire monter par un bipède comme un vulgaire cheval !

Physique général : Buste humain sur un corps d’animal, les Camélidés ont un visage caractéristique : assez allongé, avec de grand yeux, surmonté de grandes oreilles. Ils ont plutôt la mâchoire en avant et la lèvre supérieure fendue en son milieu.

Durée de vie : entre 60 ans et 75 ans.

Commerce :
De bien meilleure qualité que le lainage de mouton, les Camélidés font la fortune d’Onyth et la leur en vendant leur toison sur les marchés. Les Haewens en raffole car elle est bien plus douce et ne gratte pas. Elle est surtout bien plus belle car ils l’entretiennent soigneusement tout au long de l’année.
La laine de l’Alpaga est plus prisée et bien plus chère, c’est une laine dite « de luxe », car elle est aussi douce que du velours ou de la soie et n’irrite pas les peaux sensibles.
D’un autre gout que le lait de vache ou de chèvre, les femelles Camélidés n’hésitent pas à revendre leur lait en surplus, qui est très apprécié.

Commerce Noir : Certaines personnes aux intentions peu louable ne se privent pas pour enlever les jeunes ou tendre des embuscades aux mâles, afin de s’en servir comme bête de somme, ou bien les tuer comme du vulgaire bétail pour leur chair d’autant plus appréciée.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Les Léporidés (lapin)

Caractère général : Ces hybrides sont un concentré de vitalité, de bêtise et d’espièglerie. Ce sont de bons vivants assez simple d’esprit, qui sont toujours joyeux et ne s’encombrent pas avec des futilités. Très curieux, ils s’intéressent à tous ce qui les entoure et ont une grande capacité à aller vers les autres. La seule ombre qui viendrait noircir le tableau, est que ces charmants petits êtres ont un caractère assez affirmé et n’hésitent pas à faire connaître leur irritation ou leur mécontentement par des grognements caractéristiques.
De par leur nature, ils ont tendance à fuir le danger plutôt que de l’affronter, sauf s’ils se sentent vraiment en confiance et en sécurité, ou ils se tapissent en restant aux aguets en attendant que la menace passe.

Physique général : Les Léporidés sont des hybrides de petite taille à la silhouette fine et élancé. Ils ont le visage et les yeux plutôt ronds surmontés de grande oreille. Leurs doigts sont ornés de griffes solides qu’ils entretiennent et qui leur permettent de creuser aisément la terre. Leurs pieds sont grands et puissants, et sont plus proche de la patte de lapin que du pied humain.

Durée de vie : 55 ans

Lieu d’habitation : Les mineurs vivent à Yerakin et Afaym, mais chose qui pourrait paraître étrange à certain, on trouve également des Léporidés mineur à Hailannor, les deux races sachant parfaitement cohabiter et unir leur savoir faire. Les maraichers quant à eux vivent là où la terre est riche et fertile.

Métier :
A peine plus grand que des Nains ou des enfants, ils travaillent dans les mines ou ils peuvent se faufiler aisément. Ils sont aussi souvent maraichers pour leur gout et leurs connaissances des légumes et des plantes.

Commerce : Les mineurs travail pour un chef de chantier, mais il leur arrive aussi de revendre certains minéraux sur la marché pour leur caste d’employeur ou, parfois, pour le leur.
Les maraichers subsistent de leur plantation, autant pour leur alimentation personnelle que pour le commerce. Ils vendent le plus souvent sur les marchés, possédant un grand stand, car un jardin ça s’entretient. Mais certain, plus courageux, se sont constitué une petite entreprise familiale et possède de petite échoppe. Ils fournissent aussi beaucoup les herboristes et les épiceries.

Commerce Noir : Tout comme les Camélidés, les jeunes se font enlever pour leur peau et leur chair. Les oreilles et les pattes sont aussi souvent prélevées. Mais le choix pour le Commerce Noir est plus sélectif, car seul sont pris ceux qui ressemble le plus à l’animal qu’à l’homme.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Les Sirènes


Caractère général : Belles et envoutantes, les Sirènes ont du charme et elles en jouent. Profondément narcissiques, ces créatures sont assez imbues de leur personne et plutôt capricieuses. Sous leur air angélique, joviale, sociale et naïve au prima bord, les Sirènes cachent une nature sournoise et manipulatrice, presque démoniaque.
Entre elles, elles sont bien élevées et diplomates et ont un sens aiguë du lien familiale. Pour elles, c’est une chose très importante qui passe avant tout le reste. Possédant une excellente mémoire, elles ne manqueront pas de faire payer un outrage. Il faut surveiller ses arrières car on ne sait jamais ni quand ni comment tombera la sentence, souvent rappelé de façon vicieuse sans être pour le moins assouvi.
En somme ces hybrides sont de fins comédiens au caractère assez difficile et dont il faut sans cesse se méfier.

Physique général : Buste d’homme et queue de poisson, les Sirènes sont sans conteste la race la plus coloré et la plus agréable à l’œil de tout Haewen. En effet, leur peau et leurs cheveux arbores différentes teintes se mêlant à merveille avec la couleur des coraux et des différentes plantes aquatiques qui les entoure.

Durée de vie : 90 ans

Lieu d’habitation : Exclusivement à Lothayn.

Métier : Nombreux de ces hybrides sont des pêcheurs, ou chasseurs des mers, ou joaillier. Ils font livrer leurs cargaisons par bateau, soit fixant des horaires à des marchands ou des pêcheurs en stationnaire au dessus de la ville, ou bien remonte le fleuve en chargeant leurs arrimages sur des yoles jusqu’à Galedriwyn. Mais leur domaine d’activité est très multiple.

Clan : A Lothayn deux clans divisent et opposent les habitants, ce qui fait de la cité un endroit très animé lors des querelles entre les deux parties. Ces deux clans se nomment les Sénides et les Léviens.

Histoire des Clans : Le Chef de Lothayn venait d’une grande famille composée essentiellement de garçons, qui se transmettaient le pouvoir de père en fils. C’est ainsi que par arrangement entre les De Val et une autre puissante famille de la cité, l’aîné, Riam De Val, fut marié de force à une jeune Sirène à peine plus vieille que lui, mais d’une beauté sans pareil.
Les noces furent célébrées en grande pompe et les deux parties confortées dans leurs conciliations. Mais à peine deux ans plus tard, Merigrin De Val, Chef actuel de Lothayn, fut pris d’une maladie foudroyante qui lui offrit une mort pour le moins prématurée. Son successeur et fils fut donc consacré nouveau Chef de Lothayn.
Quelques années après les obsèques du père de Riam, sa tendre moitié, Laillne De Val donna naissance à une magnifique petite fille qui mit la ville en émois durant plusieurs semaines. La petite Unera vécut heureuse et choyée par ses parents et leurs gens, jusqu’à ses un an où l’on prépara la venu d’un second nouveau né. Tout le monde espérait un garçon, un héritier, mais des complications survenant à l’accouchement, la mère et l’enfant faillir y laisser la vie. Grâce à la médecine importée d’Alilanyth, les deux être furent sauf, mais il y eu un prix à payer : Laillne ne pouvait plus enfanter. Ce qui navra encore plus la famille, fut que l’enfant soit également une fille. Deux filles et point d’héritier, les De Val exigeaient un fils pour la régence de la cité. Mais Riam était obstiné et comptait s’en tenir à ses principes. Trop fidèle et trop amoureux pour prendre maîtresse, il déclara que Lothayn et la garde de ses habitants reviendrait à l’ainé de ses filles à sa mort et qu’il n’en serait pas autrement.
Mais les deux sœurs étaient comme le jour et la nuit. Orith, la cadette, était d’une douceur, d’une gentillesse et d’une complaisance née. Elle avait le sens du devoir et du partage et avait un cœur en or. A l’opposé, Unera était capricieuse, égoïste, possessive et très jalouse envers sa sœur. En effet, chaque jour son regard maudissait sa cadette d’avoir voulu lui arracher sa mère.
Au seize de la jeune fille, Laillne s’opposa fermement à ce que l’on marie ses enfants de force, et Riam ne la contredit pas, s’attirant une nouvelle fois les foudres de sa famille.
D’elles même, et par le coup du destin, les deux sœurs trouvèrent l’homme de leur cœur. Le prétendant de la jeune Orith se nommait Qilann Sénide et celui d’Unera répondait au nom de Nedrich Lévien. Ces deux hommes faisant partie de la branche secondaire de la haute société de Lothayn, mais était tout de même un bon partie.
Riam De Val décida d’observer ses deux filles murir et évoluer dans la cour des grands, mais fut déçu et attristé de ce qu’il vit.
Le mariage des princesses De Val fut grandiose et célébré en même temps, ce qui déplut fortement à Unera. Leur père avait pris conscience qu’Unera ferait bien plus de mal que de bien à la cité et à ses habitants, s’il lui confiait la succession du trône, à cause de son caractère et de sa haine infondé envers sa sœur. C’est alors qu’au repas il prit la parole et annonça devant témoin que la ville de Lothayn serait remise entre les mains de sa fille cadette Orith De Val, nouvellement nommé Orith Sénide. Cette nouvelle choqua l’assistance et fit entrer Unera dans une rage folle.
C’est ainsi que par loyauté et par amour envers sa femme et sa ville, Riam De Val avait brisé des siècles de loi, de code, d’étique et de coutume, ne se souciant que du bien être de sa famille, de la cité et de ses habitants, sans se préoccuper ni redouter les conséquences. Ainsi, Orith Sénide De Val devint la première femme Chef de cité de Lothayn.
Au commencement, les disputes ne concernaient que les familles Sénide et Lévien et avaient divisées les De Val. Mais très vite ces querelles se propagèrent comme du poison à travers toute la ville et généra ainsi deux clans, partageant chacun les opinions de la famille Sénide ou de la famille Lévien. Ces deux clans portèrent donc le nom des deux familles.
Le pouvoir passa de Sénide à Lévien, selon les moments de paix entre les familles, et varia d’homme à femme, suivant les naissances pour certains et les capacités pour d’autre. Car depuis Riam De Val, la famille avait pris une part beaucoup plus importante et beaucoup plus sacré qu’auparavant.

Commerce : Les Sirènes se considèrent plus comme étant des chasseurs marins que des pêcheurs. Bien qu’il y ait un port de pêche en Lothayn. Mais la technique varie selon les gouts, les familles, et la taille des poissons.
Lothayn est la première ville d’Heawen fournisseur des produits de la mer, que ce soit pour les poissons, les crustacés et autres fruits de mer, que les perles et autres choses dont les êtres terrestres raffolent.

Commerce Noir : Bien que la pratique de la pêche soit interdite au dessus et dans un périmètre définit autour de Lothayn et du Rocher des Sirènes, cela n’empêche pas certains pêcheurs malavisés de capturer ces nymphes dans leur filet. Dans certain quartier à mauvaise réputation, beaucoup paye cher pour voir ces créatures rares à l’œil. Les femmes sont privilégiées et sont exposées à la vue des clients dans d’immense aquarium.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les Canidés

Caractère général : Les Canidés sont des chasseurs habiles, rusés, audacieux et très endurant, ce qui leur permet de fatiguer aisément leur proie. Selon les espèces ils sont nocturnes ou diurnes et chasse seul ou en groupe. Rapide, ils peuvent courir à plus de 27 nœuds (= 50 km/h) mais sur de courte distance et son capable de courir avec le poids d’une brebis dans la gueule. Leur sens familial est très développé, en effet c’est sans doute la race qui est la plus fidèle envers sa compagne et ses enfants, auprès desquels il restera jusqu’à leur mort. En cela, ils sont très courageux et peuvent risquer leur vie pour les autres. Vivant en meute et en communauté pour la plupart, ils peuvent cohabiter avec d’autres races, que se soit sur de longue ou de courte durée.
Ils s’adaptent très vite à un nouvel environnement du moment qu’il est herbacé.

Physique Général :
Les Canidés ont un physique un corps sec et élancé avec des membres plutôt fins. Ils ont une tête plutôt allongée, souvent surmonté d’oreille animale, mais pratiquement tous sont dotés d’une queue.

Caractéristique spécifique : Une chose qui leur ait propre, avant d’être placé dans la race des hybrides, les Canidés sont qualifiés de Métamorphe, car ils peuvent prendre une forme totalement animale tout en conservant leur intelligence d’humain. Les transformations ont une durée tout de même limité et s’ils en abusent de trop, ils ne peuvent pas se retransformer en animal avant trois jours complets. C’est une capacité que les jeunes doivent apprendre auprès de leurs parents. Mais ces hybrides peuvent également choisir de vivre toute leur vie sous forme animale, un choix que certain font, mais qui est murement réfléchit, car il est rare de pouvoir revenir en arrière.

Durée de vie : 57 ans.

Lieu d’habitation : Conscient du danger qu’ils représentent pour tous les habitants d’Haewen, les Loups vivent tous à Astan et évitent soigneusement les grandes villes quand arrive la pleine lune.
Préférant la sécurité et le calme de la forêt au tumulte des grandes cités, la plupart des Canidés demeurent à Astan. Rare sont ceux résidant dans les grandes villes.

Clan : A Astan, les Canidés sont divisé en deux clans. D’un côté, les Canidés et de l’autre les Loups. Bien que tous cohabitent très bien ensemble, les autres ont une certaine méfiance envers les Loups. Car les jours de pleine de lune, les Loups deviennent animaux durant les trois jours que dure la nouvelle lune et sont plus proche de la bête que de l’hybride et deviennent plus dangereux. Quand la lune est parfaitement ronde, ils doublent, voir triplent de volume et deviennent de véritable démon.
Si tous les Canidés sont qualifiés de Métamorphes, les Loups eux font vivre la légende urbaine des Loups-Garous.

Métier : Les Canidés sont réputé comme étant les meilleurs chasseurs et les meilleurs pisteurs de tout Haewen. Il n’est donc pas rare que l’on loue leur service en tant que tel. Avec leurs sens très aiguisés, ils sont également très demandé par les armées en tant qu’éclaireurs.

Commerce : Le commerce matériel n’est pas une des grandes choses qui fait la renommée d’Astan. En effet, les passages de voyageurs et de marchands qui avaient diminué, à cause de la crainte qu’inspiraient les Loups, ont repris leurs cours grâce à la formation de guilde de chasseur, de pisteur et même d’éclaireur. Refusant le plus souvent de s’engager dans les armées, ils louent leur service de bon cœur, mais pas de bon prix. Souvent très chère et parfois, pour ne pas dire souvent à la tête du client.

Commerce Noir : Il arrive parfois que le chasseur devienne proie. En effet, la fourrure et les crocs des Canidés sont plus apprécié que celle des animaux, car les hybrides l’entretienne, bien entendu, bien mieux que les bêtes. Mais cette marchandise se vend bien plus chère qu’une peau de bête normale, car il est difficile de différencier l’hybride de l’animal et surtout de les chasser.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Les Reptiles

Tout comme les Camélidés, la famille des Reptiles comportent plusieurs espèces distinctes, comptées au nombre de trois.

Les Squamates : (regroupe les serpents et les lézards.)

Leur caractère général est très bon malgré des individus qui présenteront un tempérament plus mauvais et affirmé. Ils ont la particularité de se métamorphoser sans cesse en changeant de peau, ou bien de couleur de peau afin de se fondre dans le décors. Les Squamates sont un exemple de souplesse gracieuse et de rapidité, ainsi ils se faufilent aussi aisément qu’un félin. Dociles, curieux, attentifs et francs, rien ne leur échappe et ils n’ont pas peur de dire la vérité en face, quelqu'en soient les conséquences. Souvent discrets et très silencieux, ils savent rapidement se faire oublier mais ne manquent pas pour autant de courage !, car ils n’auront jamais peur d’avancer devant les obstacles sans crainte. Malgré ce caractère qui pourrait sembler appréciable au prima bord, les Squamates ont leur côté défensif et agressif et peuvent attaquer sans réfléchir s’ils se sentent menacer, en danger ou acculé. Mais ils demeurent pour autant des combattants rapides, malins et très coriaces.

Physique général : Il est extrêmement variable d’un individu à l’autre.

Durée de vie : 58 ans.

Lieu d’habitation : Affectionnant la caresse du soleil sur leur peau et la chaleur des pierres, les Squamates se trouveront en très grandes majorités à Haregan, Crerith et Yerakin. Mais d’autres préfèreront les bois à la pierre et peupleront les autres villes, bien qu’ils évitent comme beaucoup Astan et qu’ils sont assez mal vus à Onyth.


Les crocodiliens : (regroupe les caïmans, alligators, crocodiles)

Caractère général : Ces hybrides sont des chasseurs excellents et redoutables, aussi bien sur la terre ferme que dans l’eau. Ce sont des êtres opportunistes qui attendront toujours le meilleur moment pour attaquer, aussi bien dans une bataille que dans une discussion, toujours à l’affut du point faible. Une grande qualité en certaines circonstances, mais également un énorme défaut. Ainsi, ils n’hésiteront pas à se servir d’une personne ou de quelque chose quand cela les arrange et comme cela les arrange. Généralement très léthargiques, ce qui leur permet de survivre des mois sans manger s’ils ne font strictement rien, ils peuvent demeurer des journées et même des semaines sans rien faire, immobiles à attendre leur heure. On pourrait quasiment dire que ce sont de gros feignant. Mais il faut se méfier de l’eau qui dort, car derrière leur air de gros balourd paresseux se cachent une force, une rapidité et une détermination inouïe. Nul ne résiste à la charge d’un Crocodilien, et à la course, à moins d’être extrêmement agile, aucun humain ne le distance.

Physique général : Les Crocodiliens sont souvent de grands et robustes colosses qui en imposent de leur prestance. Mais le physique est extrêmement variable d’un individu à l’autre.

Durée de vie : 82 ans.

Lieu d’habitation : Tout comme les Squamates, les Crocodiliens affectionnent les villes chaudes et ensoleillées, mais privilégient les points d’eau à proximité. On les retrouvera en grande majorité à Yerakin et à Afaym. Mais il ne sera pas rare d’en retrouver dans d’autres villes.

Métier : Pour leur rapidité et leur robustesse, on retrouve beaucoup de Squamates et de Crocodiliens dans les milices et au sein des mercenaires. Mais ils sont aussi très appréciés chez les militaires en tant qu’espions et même éclaireurs. Leurs capacités favorisent aussi la profession très peu appréciable d’assassin. Mais leur domaine d’activité est extrêmement variable.

Commerce : Tout comme les Canidés, même s’ils répugneront un peu moins à s’engager, beaucoup de Squamates et de Crocodiliens louent leurs services en tant que mercenaires, espions ou éclaireurs, bien que certain se spécialise dans l’assassinat. Mais le commerce Squamates et Crocodiliens varie selon leur métier, ils ne vendent rien de leur personne bien que parfois les anciens s’amusent à vendre les dents qu’ils perdent avec l’âge, ou les mues.

Commerce Noir : Bien cruel soit-il, il n’est pas rare que ces hybrides se retrouvent en bourse pendu à une ceinture, en sacoche ou bien en bâche. Ou même en bote pour ces messieurs, prélevé directement sur le mollet et le pied du malheureux, mais également en cuirasse pour son extrême solidité.
Tout comme les Camélidés et les Léporidés, la chair des Squamates et des Crocodiliens est très appréciée.


Les chéloniens : (regroupe les tortues)

Cette espèce de Reptile regroupe en son sein trois autres espèces distinctes.

Chélonien terrestre :

Caractère Général : « Doucement le matin, pas trop vite le soir. », voici l’adage de ces hybrides. Même s’ils ce démènent comme des diables pour être actif, ils ne sont pas un grand model de rapidité. Bien que farouche, elles sont très curieuses, à s’intéresser de tout et apprécient la compagnie. En effet, seuls ils s’ennuient et préfèrent la vie en communauté.
Bien que les Chéloniens terrestre soient des êtres très aimable et très complaisant, certains individus ont des caractères plus ou moins affirmé, voire ronchon. Mais au-delà de ça, ils sont un modèle de bienveillance et de sagesse, et sont intelligent et vif d’esprit. Pour les conseils en tout genre, c’est eux que l’ont vient voir.

Physique Général : Ils auront tendance à avoir une tête et des yeux plutôt ronds, et la lèvre supérieure en forme de bec. La peau de leur paume et de leur plante de pied est très épaisse et leurs ongles robustes, naturellement marron. L’épiderme couvrant leur ventre et leur buste est aussi épais et résistant qu’une cuirasse afin de supporter leur carapace.

Durée de vie : entre 75 et 125 ans.

Lieu d’habitation : Ils éviteront plutôt les zones très chaude et désertique et beaucoup d’entre eux affectionnerons la vie avec les Camélidés et réciproquement.

Métier : Tout comme les Léporidés, les Chéloniens terrestre se complaisent dans le métier de maraicher et travail souvent de pair avec ces hybrides. Mais ils exercent également d’autre métier que leurs conditions physiques leur permettent d’accomplir.

Chélonien D’eau :

Caractère Général : Le caractère des Chéloniens d’eau n’est pas si différent que celui de ces cousins terrestres. Mis à part qu’ils seront moins aimable, moins sage et un peu plus hargneux et sur la défensive. Ils apprécient plus souvent la solitude qu’à trop de compagnie.

Physique Général : Ils ne sont guerre différent que les Chéloniens terrestres, mis à part que leurs mains et leurs pieds sont palmés. Leur carapace est plus étroite pour plus d’aisance dans l’eau, ou ils sont bien plus rapides que sur terre.

Durée de vie : 70 ans.

Lieu d’habitation : Tout comme les Crocodiliens, les Chéloniens d’eau privilégient les villes chaudes avec un point d’eau comme Afaym et Yerakin. Mais il ne sera pas rare d’en croiser autre part, notamment au barrage d’Ybiesh, qu’ils entretiennent.

Métier : Pouvant vivre aussi bien dans l’eau que sur la terre, les Chéloniens d’eau sont tout indiqué pour l’entretient des ports et du barrage d’Ybiesh. Ils sont aussi pêcheurs, aussi bien sous marin que sur un bateau. Mais ils exercent également d’autre métier que leurs conditions physiques leur permettent d’accomplir.

Chélonien Marin :

Caractère Général : Navigateur sous-marin hors pair, les Chéloniens marin ont un sens de l’orientation inné et inouïe. Pour un humain, qu’est ce qui ressemble le plus à un rocher qu’un rocher ? et un corail qu’à un corail ? Pour eux la différence est flagrante ! Comme la vie sous marine, ces hybrides sont calmes et placides. Très joueurs, ils sont la plupart du temps joyeux et ils ne le cachent pas. Toujours à l’écoute de son entourage, ces Reptiles ont de la patience à revendre. Beaucoup plus rapide que ses cousins Chéloniens, le marin nagent en vitesse de croisière à 15 nœuds (= 27 km/h) et peuvent atteindre des pointes de 19 nœuds (= 35 km/h). Très endurant et increvable à la tâche, ils peuvent parcourir des milliers de kilomètres.
Possédant la même sagesse que les terrestres, ils ont appris à ne pas se mêler de ce qui ne les regardent pas.

Physique Général : Ils ne sont guerre différent que les Chéloniens terrestres et les Chéloniens d’eau, sauf que leurs pieds et leurs mains sont plus proche de nageoire que de doigts.

Durée de vie : 70 ans.

Lieu d’habitation : Exclusivement à Lothayn.

Clan :
Neutre, car les Chéloniens marin n’ayant jamais été concerné par la direction de Lothayn n’ont pas jugé bon de se mêler de ces querelles futiles et profondément infantile et ridicule.

Métier : Ces hybrides sont pour la grande majorité d’habile pêcheur, mais ils exercent également d’autre métier que leurs conditions physiques leur permettent d’accomplir.


Dernière édition par Gaoth le Ven 12 Nov - 16:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com
Gaoth
Gardien Esprit du Vent
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 26
Localisation : Partout et nul part

Feuille de route
Race: Gardien du vent
Clan: aucun
Métier: vous pourrir la vie ?

MessageSujet: Re: Les Races de l'île   Dim 22 Aoû - 14:56




Les Humains regroupent bien évidement les Haewens et exclusivement les Nentis.

Durée de vie : 80 ans

Nain :

Caractère général : Les Nains sont des personnes assez conviviales, dynamiques et joyeuses la plupart de temps. Mais ils ont tout de même un caractère bien affirmé et ne se laisse pas marcher sur les pieds. En effet, ayant un léger complexe d’infériorité par rapport aux autres races et sont de ce faite assez bourru et impulsif. Malgré qu’ils soient du même acabit que les Géants point de vue caractère, les rencontres entre les deux sont souvent très houleuses.
Ils s’entendent très bien avec les Léporidés et s’en amusent parfois, même si ce n’est pas méchant.
Généralement ils n’aiment pas beaucoup les animaux et l’eau.

Physique général : Les Nains sont petits et trapus et ne mesure pas plus d’un mètre quarante. Mais il existe plusieurs « espèces » de Nains.

Durée de vie : entre 60 ans et 70 ans.

Métier : Nombreux d’entre eux sont mineurs, travaillant en étroite collaboration avec les Léporidés qui sont bien moins robustes que des Nains. Ils sont aussi bien mercenaire, ou forgeron, mais ils exercent également d’autre métier que leurs conditions physiques leur permettent d’accomplir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Races de l'île   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Races de l'île
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES RACES DISPARUES
» Les races One Piecéennes [spoil]
» Les races jouables
» ♠ Les races ♠
» Races et classes de personnages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oileain Haewen :: Château Hors RP :: Douve :: Oubliette-
Sauter vers: