AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Réouverture du forum, nouveau design, nouvelles races, nouvelle carte, changement du règlement. Et amusez-vous !
Toutes les nouveautés du forum vous sont signalez dans la partie "Nouveauté & Annonce", situé sur l'entête du forum, à laquelle nous vous demandons de rester attentif. Merci.
Nouveaux chapitres de l'Histoire Haewen disponible et achevé dans la bibliothèque.
La liste complète et détaillé des métiers est désormais disponible dans la bibliothèque.

Partagez | 
 

 Laibhe [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laibhe

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de route
Race: Gardienne
Clan: Aucun
Métier: Touche à tout

MessageSujet: Laibhe [Terminé]   Lun 25 Juil - 1:21


-------------------- Signalement --

* Nom : Inconnu / Hellzetia est celui que je prends pour les mortels.
* Prénom : Laibhe / Kaysa est mon prénom d'emprunt lorsque je suis humaine
* Surnom : Il y a tellement de nom pour désigner le feu qu'il serait impossible de tous les énumérés.
* Age : Inconnu, mais en apparence j'ai une vingtaine d'année à peu près.
* Sexualité : Bisexuel

-------------------- Filiation --

* Classe : Gardienne
* Généalogie : Une lignée bien ancienne et respectée.
* Métier : Une Gardienne n'a pas de métier défini, mais j'aime toucher à tout en particulier la traque et tout ce qui touche de près ou de loin au combat.

-------------------- Physique --

* Physique : Mon physique ? Je pourrais vous dire regardez-moi et faites votre propre opinion. Si vous êtes aveugle tant pis pour vous l'ami passe ton chemin, mais ne touche pas au risque de te faire brûler. Enfin, si je dois passer par là alors je me plierais à la règle pour cette fois. Mes cheveux sont aussi sombres que les plumes d'un corbeau tout autant que mon regard de jais exprimant à la perfection le moindre de mes sentiments qu'ils soient bons ou mauvais, cependant mon regard change de couleur lorsque je fais appel à mon feu destructeur, ils deviennent d'un jaune étincelant semblable à l'or. Mes traits sont finement dessinés, un peu trop doux ma fois, mais il faut bien passer pour une frêle jeune femme pour surprendre celui ou celle qui me fait face. Je ne suis ni trop grande, ni trop petite, mes formes sont parfaites en tout point sans trop être exagérées. Je m'habille de façon plus que légère, j'ai besoin d'être parfaitement à l'aise dans mes déplacements, ne me dites jamais de porter une robe qui épouserait mes formes à la perfection, c'est hors de question, j'exècre plus que tout, ces femmes qui portent des vêtements qui ne laissent aucunement leurs mouvements libres. Comment voulez-vous courir et traquer librement dans de pareilles tenues ?!

Je porte quelque protection de cuir parfois, cela ne sert pas à grand-chose, mais cela donne un certain style et cela intrigue beaucoup qu'une femme puisse porter ce genre de vêtement. Et bien sûr, ma tenue ne sera jamais complète sans mes bébés, mes jolies armes.


* Particularités physique : Vous l'aurez sûrement remarqué, il ne passe pas inaperçu, mais comme je suis dans mon bon jour, je vais le dire à l'aveugle qui se trouve à côté de vous. Je porte un tatouage sur mon bras droit, il commence à l'épaule et se termine au poignet et si vous avez de bons yeux. Oups ! Pardon le non-voyant ! On remarque clairement, le visage d'un félin qui grogne placé légèrement sur mon sein droit.
Tu crois que je ne te vois pas l'aveugle ! Essuie-moi ce filet de bave qui dégouline du coin de tes lèvres avant que je te crame.

* [size=11]Ma forme originelle est celle d'un immense Chien de Feu, d'une taille démesuré, chacun de mes pas brûle la Terre que je touche, bien entendu, je peux éviter de le faire, ce que je fais d’ailleurs au risque de blesser Talahm et cela, je ne le souhaite pas. Ma fourrure est d'un noir profond parsemé de temps à autre d'un rouge flamboyant, on peut apercevoir mon cœur de feu battre à chaque moment, mais cette partie-là de mon anatomie est aussi dure que le roc. Des griffes acérées et des crocs pointus dont la morsure ou la griffure vous consume et vous brûle de l'intérieur.


-------------------- Caractère --

* Caractère : Je suis une femme que l'on qualifierait de froide au sang chaud. L'Esprit Protecteur que je suis vous a généreusement offert le feu afin qu'il vous réchauffe, éloigne les bêtes et éclaire votre route, mais je ne suis pas aussi douce et aimable que Talamh, j'ai un foutu caractère et je l'aime quoi que l'on puisse me dire. Chacun à son propre caractère mortel comme immortel, c'est ce qui nous rend si unique aux regards des autres.

Pour ma part, je préfère jouer les indifférentes, me moquant bien de ce que l'on me dit, une barrière de glace m'entoure, car je ne désire pas vraiment avoir de la compagnie, je préfère être seule et observer les autres du coin de l'œil. Ce côté inaccessible et mystérieux a fait de moi, une femme froide, ce qui n'est pas pour me déplaire. La colère, je suis et je reste, mais pas au point de haïr tous ceux qui se trouve sur ma route. La personne qui connaîtra ma fureur sera celle qui a animé celle de Talamh, je me refuse à ce qu'elle se salisse les mains de sang et apporte la destruction. La Terre est bienfaitrice et douce, alors que je suis la partie la plus noire qu'elle cache au fond elle, ma colère est la sienne bien que je peux l'exprimer comme je le désire.

Tout comme vous mortel, j'ai mes préférences et aussi des choses que je déteste, je n'apprécie pas vraiment les êtres qui utilisent la force pour obtenir ce qu'ils désirent néanmoins vis à vis d'eux, j'ai un sacré défaut qui exaspère parfois Talamh, car elle-même a dû mal à me comprendre. Ces derniers m'attirent irrémédiablement parce que la colère qu'ils ressentent est semblable au chant d'une Sirène, il vous hypnotise.

Femme au sang chaud, je me mets facilement en colère, la moindre petite chose qui m'agace me rend complètement folle et j'explose comme un volcan qui se réveille après de longues années de sommeil. Violente aussi, je dirai, mais je sais me contenir, je n'utilise que la force si elle s'avère nécessaire ni plus ni moins. Douceur et bonté ne font pas vraiment partie de ma personnalité, ce genre de sentiment ne vous amène guère loin, mais oui, je peux les ressentir même si cela et rare. Qui pourrait avoir mon attention, je ne le sais guère, si je le vois, je vous le dirai.

En attendant, si vous me rencontrez, évitez de m'énerver, car cela risque d'être explosif. Si vous voulez m'aborder, trouvez quelque chose qui puisse m'intéresser. Si vous voulez connaître une nuit dans mes bras soyez plus que convaincant, je suis peut-être une Gardienne, mais j'aime tout comme vous mortel connaître le plaisir de la chair. Un Esprit n'est pas à l’abri de cela. Nous sommes parfois inapprochable, froid, lunatique, narcissique et j'en passe encore, mais nous aimons profiter de ce que l'on veut bien nous offrir.

Pour ma part, homme ou femme qu'importe si il ou elle a su attiser ma curiosité et mon attention. Soyez-en sûr, vous ne le regretterez pas.


* Particularité mental : Je vous l'ai dit bande d'idiot, je suis une femme froide au sang chaud, à vous de faire travailler votre tête. Il y a tout même une chose que j'aime plus que tout, faire espérer les autres pour m'avoir, c'est tellement bon et jouissif surtout lorsque je lis la déception sur leurs visages. J'en frissonne d'avance.....

Garce ! Oh.....Voilà un compliment qui me va droit au cœur merci, néanmoins encore une insulte de ce genre et tu finiras en cendre.


-------------------- Localisation --

* Ville d'habitation :J'ai une préférence pour les terres arides et chaudes, mais je ne fais que voyager et ne me pose nulle part.
* Nom de l'habitat :Aucun
* Établissement : Aucun

-------------------- Appartenance --

* Race : Gardienne Esprit du Feu
* Spécificité : Je peux prendre l'apparence d'un chien de feu géant, mon aspect apporte crainte et respect à celui qui a la chance ou la malchance de me croiser. Un conseil, ne me croisez jamais sous cette forme au risque de devenir complètement fou.
* Clan : Neutre
* Proposition de Clan :/
* Guilde : Aucune, je suis ma propre Guilde, je n'ai besoin de personne.
* Proposition de Guilde : /

-------------------- Savoirs --

* Pouvoir : Je suis Maîtresse du Feu, cet élément n'a aucun secret pour moi, je peux le faire agir à ma guise, diminuer ou augmenter son intensité, l'éveiller ou l'endormir complètement. Il agit à ma guise, il me sert avec le plus grand plaisir. Le toucher ne me brûle pas, au contraire, il m'apaise et me nourrit, mon corps entier peut s'enflammer sans pour autant brûler. Lui et moi ne faisons qu'un, il est un ami, un amant et mon arme de destruction favorite. Je ne l'utilise que très peu, si jamais je faisais n'importe quoi avec lui, Talamh en serait en colère, brûler la terre par simple plaisir, la rendrait malheureuse et je ne le souhaite pas.

* Spécialité : Je suis la Gardienne protectrice, mon Feu vous protège des bêtes et du froid, j'éclaire vos voies les plus sombres. Et je sers même à fertilisé les terres.

-------------------- Histoire --

* Histoire :

D'un rugissement naît le Feu

Endormie au creux d'un volcan, j'attendais impatiemment le jour de ma naissance, j'en avais assez de ces ténèbres froids où rien d'intéressant se passait. Je m'ennuyai à attendre ce jour que j'avais nommé Libération. Pourvoir aller où bon me semble, faire ce que je désire, je foulerais chacune de ces terres avec le sourire, connaître enfin ce jour, où je pourrai respirer autre chose que cet air sombre et sans parfum.

Soudain un cri fendit l'air, il était si puissant et emplit de colère que je m'en délectais et voulais savoir d'où il provenait. Ma prison de pierre se fendit de toute part, lâchant des flammes délicieusement chaudes et brûlante qui me caressait mes écailles d'un noir tout aussi profond que les Ténèbres. De là, où j'étais je commençais à sentir l'excitation pointer le bout de son nez, je poussais un grognement puissant afin de répondre à la colère qui m'appelait, je la sentais couler dans mes veines et me nourrir comme jamais. Quelle douce et agréable sensation que de colère dans son rugissement que j'en tomberais presque amoureuse.

Mes ailes se déployèrent et d'un simple élan je sortis accompagnée d'un rugissement féroce pour faire comprendre à tous, que je suis enfin née. La colère et le feu était à présent de ce monde. Un élément si puissant qu'il décima tout sur son passage, mon cadeau de bienvenu. Je regardais autour afin de voir qui était le propriétaire de ce rugissement qui m'avait fait naître et sortir de mon cocon horrible de pierre, elle était là, allongée et blessée, de mes pattes puissantes, je la transportais au loin afin de l'éloigner de la coulée de lave qui se propageait de plus en plus. J'attendis silencieusement là, observant ce magnifique spectacle, pensant à regret que celle qui m'avait fait naître allait mourir sans même que je ne connaisse son nom, mais miraculeusement elle s'en sortit non sans dommage, car sa peau aux écailles vertes hypnotisantes portaient la marque d'une naissance enflammée de colère, la sienne en l'occurrence.

J'étais la partie la plus noire qui sommeillait en elle, j'étais son contraire, un aspect de sa personnalité qui ne ressortait jamais et qui pourtant pouvait causer nombre de dégât considérable, une fois qu'elle se réveillait, mais ceci m'était réservé. Sa douceur ne devait en aucun cas être souillée par le sang et la mort. Je serai sa messagère de destruction, je n'étais ni bonne, ni mauvaise, j'étais seulement moi, une dragonne, une femme au caractère de glace, mais dont le sang était aussi chaud qu'un volcan.

Lorsque je regardais en face de moi cette île qui m'avait vu naître, je remarquais que la lave qui avait jailli du volcan, des terres arides où rien ne pouvait pousser. Des terres qui avaient su me toucher et que j'ai tout de suite aimées, elle était de ma colère combinée à celle de Talamh.


D'une trahison naît une nouvelle génération


Il y a bons nombres de choses qui sont passés dans ma vie, toutes les énumérer seraient tout bonnement impossible, bien que je sois une Gardienne qui se moque un peu de ce qui se passe autour d'elle. Je respecte mon devoir et les décisions que je dois prendre à certain moment de mon existence.

Je pris part à la naissance de deux Dragons, Aram et Lidith, leur caractère respectif était totalement différent. Comme l'Ombre et la Lumière, le Jour et la Nuit, je dois avouer que le caractère de la Dragonne était semblable à Gaoth, même si ce dernier niait du tout au tout, qu'importe, je n'ai pas cherché plus loin cette affaire, à quoi bon la ressasser.

Plus le temps passait et plus Aram, le compagnon de Lidith se plaignait de ne pas recevoir la tendresse qu'il demandait. Les mâles, tous pareils, ils s'emportaient dès qu'ils n'avaient ce qu'ils désiraient. Personnellement, la Dragonne pouvait faire ce que bon lui semble, accepter ou refuser, c'était leur problème, il y a des hauts et des bas partout et je supposais que Lidith voulait réfléchir à leur relation, il est parfois bien difficile d'accepter quelqu'un avec un caractère trop opposé au sien même si parfois cela donnait un certain charme.

Pour moi si cela n'atteignait pas Talamh, je m'en moquais. Elle est tellement douce qu'elle souriait et demandait à Aram de lui laisser le temps, ce que tous nous avons accepté. Le temps serait peut-être effectivement la solution la plus juste.

Les jours et les semaines passèrent, mais rien n'avançait entre les deux dragons. Aram en devenait complètement fou et prit d'une impatience, il suivit Lidith lors d'une de ces promenades assistant à une scène qui le mit hors de lui.

Je me souviens encore de la puissance de son rugissement et de la colère qui en ressortait, j'en ai encore d'agréables frissons. Il nous fit part de sa découverte que j'écoutais avec beaucoup de mal à contrôler mes sentiments. Je préférais regarder les autres avant de m'exprimer et bien entendu la première à prendre la parole fut Talamh avec calme et douceur, cependant je ne pus réprimer mon avis en disant qu'il fallait qu'elle soit punie pour cette trahison. Un Dragon et un homme ne peut s'aimer et encore moins cohabiter ensemble. Même si je n'appréciais pas vraiment Aigéan ou plutôt que nos avis divergaient tellement installant entre nous une relation assez complexe. Enfin..... Je m'éloigne un peu du sujet, il proposa qu'elle devienne comme cet humain. Je ne pus qu'être d'accord avec cette décision, elle me convenait parfaitement.

Bien entendu Gaoth n'était pas d'accord avec notre décision, mais la majorité l'avait emporté. Lidith eut une apparence hybride, étrangement et j'avais été plus que surprise, l'humain l'accepta telle qu'elle était, tant mieux pour elle, au moins elle était sûre des sentiments qu'il ressentait envers elle.

Une fois que la sentence était donnée, ils pouvaient faire ce qu'ils souhaitaient tant que cela ne mettait pas Talamh en colère, sinon ils seraient sûrs de gouter à la mienne et je n'aurai aucune pitié pour eux.

De fil en aiguille naquit Haewen et sa toute première génération de Dragons et d'Haewens.


La voie du Feu


Les années se succédèrent et bons nombres de races virent le jour, je les regardais silencieusement, observant leurs faits et gestes, ne m'en mêlant que lorsque je le devais. Je prenais mon rôle de Gardienne très à cœur, bien entendu nos querelles se multiplièrent, je m'emportais assez facilement quand quelque chose ne me plaisait pas ou bien quand cela touchait Talamh. Mais la colère est parfois bien fatigante, gueuler ne sert pas vraiment à grand-chose, mais cela me faisait du bien, j'avais besoin de m'exprimer, de donner mes idées, partager mes opinions ou encore exprimer mon mécontentement, ce qui de ce côté arrivaient bien souvent.

Nos colères étaient grandes, mais avec Talahm cela s'apaisait en quelque sorte, on préférait parfois s'ignorer bien que cela était difficile. Les Dragons passèrent de réalité au mythe, on ne croyait plus en leur existence ou plutôt on pensait la race éteinte. Tant que l'on ne nous oubliait pas c'était l'essentiel sinon on disparaissait et qui sait ce qu'il adviendra de ces terres.

Des étrangers venus de par-delà les océans furent amené sur Haewens, sans aucun sourire sur leur visage comme si le destin qui s'annonçait à eux était des plus sombres. Ce n'était pas tout à fait vrai ni totalement faux non plus. Seuls eux pouvaient en décider, les choix et leurs gestes construiront peu à peu leurs chemins que je ne pouvais qu'éclairer sans influencer sur leur décision.

Je ne vais pas continuer à parler au risque de me répéter, peu de choses ont mérité mon intérêt, je ne fais qu'observer en silence et dire ce que je pense que cela est nécessaire. Certes, je suis le Feu et la Colère, mais je possède aussi qualité comme défaut comme tout le monde. Je me mélange aux mortels pour les observer sans dire qui je suis, je ne suis qu'une étrangère à leurs yeux, qui marche en silence au milieu d'eux. On peut croiser ma route en le regrettant ou au contraire être chanceux.

J'attire et éloigne en même temps, je fais ce qu'il me plait tout en restant dans mon rôle d'observatrice, n'agissant quand je trouve que cela est nécessaire.

Mon évolution dépendra de mes rencontres, ma colère ne dépendra de ceux qui m'ont offensé. Froide, inaccessible, enflammé, un foutu caractère je l'avoue, mais qui attire et est craint en même temps.

Pauvre ou chanceux mortel observez bien celui qui vous fait face, on ne sait jamais qui il est.


-------------------- Inventaire --

Ici doit être indiqué tout ce qui se trouve dans votre sacoche, de vos vêtements au crouton de pain oublié au fond de votre besace.

* Arme : Un arc et des flèches.
* Bourse : L'argent ne m'est pas nécessaire, je ne le trouve pas utile, mais je possède sur moi une belle bourse bien remplit de 50 Oilaé d'or, 20 Oilaé d'argen et 300 Wens. Riche ? Non, cela s'appel économisé mon vieux.
* Vêtement :Comme je vous l'ai dit ma tenue est plus que légère, j'aime être libre de tout mouvement. Les plus vieux d'entre vous, considérerons ma tenue comme des bouts de tissus bon à jeter, mais faut vivre avec son temps papi. Ces bouts de tissus comme on les désigne si bien dont les couleurs dominantes sont le rouge et le blanc était en faite à la base une longue toge que j'ai arrangé à ma manière afin qu'elle soit bien plus confortable et qu'elle laisse libre cour à mes mouvements. Des espèces de sandalettes protègent mes pieds et qui montent à hauteur de mes genoux.
* Objet :Aucun
* Autre :Une fois au milieu de la nature, j'attire les prédateurs à mes côtés.



Votre fiche n’étant pas verrouillée après validation par le ou les administrateurs, il vous sera possible d’éditer afin de la réactualisé, en fonction des évènements qui se seront produits au fil de vos rp. Mais vous pourrez également compléter votre fiche dans la partie carnet de voyage.



Dernière édition par Laibhe le Ven 29 Juil - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaoth
Gardien Esprit du Vent
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 26
Localisation : Partout et nul part

Feuille de route
Race: Gardien du vent
Clan: aucun
Métier: vous pourrir la vie ?

MessageSujet: Re: Laibhe [Terminé]   Mer 27 Juil - 23:00

Tout d'abord bienvenu, et ravis d'accueillir un nouveau Gardien.

Sur l'aspect général de ta fiche, je dirais attention à la relecture les terminaisons de verbes entre "ais" et "é", et les mots mis au pluriel alors qu'ils doivent être au singulier. Attention aussi au mot "intention" mal employé alors que "attention" est plus approprié. (j'ai pris la liberté de corriger tes fautes)

J'aurais une remarque sur la façon dont tu as décris ses pouvoirs. Tu décris les choses comme si Laibhe et le feu étaient "deux personnes" à part entière. Or Laibhe est le feu et la façon dont tu l'as écris, on ne le ressent pas comme ça.

Pour l'histoire, je trouve que la partis où les Nentis débarquent pour la première fois sur l'île et déclenchent la disparation des Dragons est un peu trop vague.

En se qui concerne le caractère dans son ensemble, tu as dépeint une Gardienne qui s’intéresse aux choses que si cela touche Talamh en particulier. Or, elle est un peu plus impliqué dans les choses que ça.

edit : Attention aussi à ce que j’appellerais le champ lexical du vêtement. "Débardeur" et "mini-jupe" ne sont pas des termes appropriés pour l'époque.

Et pour finir, un des points du règlement stipule qu'une seule arme est autorisé dés l'inscription, après c'est case forgeron. Sinon ça fait un peu armurerie ambulante. ^^

Voila. Si tu as un soucis ou des questions, n'hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com
Laibhe

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de route
Race: Gardienne
Clan: Aucun
Métier: Touche à tout

MessageSujet: Re: Laibhe [Terminé]   Jeu 4 Aoû - 20:04

Petit post pour demander un peu plus de temps pour finir la fiche de Laibhe, j'ai quelque soucis IRL qui m'empêche de me concentrer la-dessus, je ferais tout pour que la fiche soit à votre convenance.

Merci d'avance Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaoth
Gardien Esprit du Vent
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 08/08/2009
Age : 26
Localisation : Partout et nul part

Feuille de route
Race: Gardien du vent
Clan: aucun
Métier: vous pourrir la vie ?

MessageSujet: Re: Laibhe [Terminé]   Dim 7 Aoû - 21:48

délais bien évidement accepté, préviens moi quand tu auras finit ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laibhe [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laibhe [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oileain Haewen :: Château Hors RP :: Présentez vos lettres de noblesse :: Contez votre existence-
Sauter vers: