AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Réouverture du forum, nouveau design, nouvelles races, nouvelle carte, changement du règlement. Et amusez-vous !
Toutes les nouveautés du forum vous sont signalez dans la partie "Nouveauté & Annonce", situé sur l'entête du forum, à laquelle nous vous demandons de rester attentif. Merci.
Nouveaux chapitres de l'Histoire Haewen disponible et achevé dans la bibliothèque.
La liste complète et détaillé des métiers est désormais disponible dans la bibliothèque.

Partagez | 
 

 L'épée du démon

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'épée du démon   Jeu 10 Sep - 12:36

Syen devait aller a la forge. Il c'était levé un peu plus tôt que d'habitude, enfin façon d eparler car le soleil était levé depuis longtemps. Syen n'était pas quelqu'un de matinal donc forcement il affectionnait tout particulièrement les grasses matinés. Il avait quitté l'auberge après avoir réglé la note de sa chambre et quitta bientôt le village et les jolies demoiselles qu'il abritait. Syen entama la montée de la petite colline en suivant le sentier de terre. Il sifflotait un air qu'il avait entendu la veille sans pour autant savoir ce que c'était, marchant d'un pas lent et lourd vers le sommet de la colline.

Pas âme qui vive aux alentours, pas d'animaux non plus. A croire que peu de personne se rendaient chez le forgeron. D'un autre côté ce n'était pas plus mal car si Syen n'aiamait pas quelque chose c'était bien d'attendre son tour chez les commerçants. Enfin sauf si la personne devant lui était une jeune et jolie fille, dans ce cas là il prenait son mal en patience. Mais les filles étaient loin, il n'y en avit pas beaucoup qui se retrouvaient chez le forgeron a moi que ce ne soit pour se faire forger une broche en bronze.

Il arriva bientot en haut de la colline et trouva la forge pour le moins atypique. Construite et nichée dans le creux d'un tronc d'arbre dont les racine, les branches et les feuilles faisanet partit même du bâtiment. Etrange mais ravissant. Syen ne s'y attarada pas outre mesure, loin d'être un fervant partisant de la décoration interieur. Il était là pour une bonne raison et pas pour prendre des photos des plus belles bâtisses en vue d'en faire un calendrier! Non mais!

Il entra donc dans la forge, découvrant un environnement chaleureux et toujours en osmose avec l'arbre dans lequel la forge était niché. Le comptoir était fait de racine entrelacées et serrées, le toits était de branche et de feuilles. Syen resta un moment silencieux a observer les lieux avant de s'approcher du comptoir. Il fouilla un instant dans sa poche et en sortit une petit mouchoir blanc qui enveloppait une forme a peu près ronde qu'il déposa sur le comptoir. Il n'avait plus qu'attendre que le forgeron n'arrive pour passer sa commande. Il ne devait pas être bien loin de toute façon mais par mesure de sécurité, pour se faire entendre, Syen toussa bruyamment pour signaler sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Minéas Marphil
Forgeron Alchimiste
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/08/2009
Localisation : ‘‘Chez Nas & Phil forgeron’’

MessageSujet: Re: L'épée du démon   Sam 12 Sep - 17:08

Dans son atelier, Minéas était très occupé.

Saphir était venu chercher ses armes, après qu'il a finit les gravures des modèles - car il conservait toujours une traces de ce qu'il avait fait - qui avait été ensuite consigné dans les archives.
Il avait ensuit dut se rendre dans les mines de Thalegord pour se réapprovisionner en pierre et n'était rentré que la veille dans l'après midi. Le voyage avait duré plus longtemps avec un cours passage à Yerakin - après qu'un de ses amis lui ai dépêché un pigeon - pour retrouver Erie qui avait trouvé une pierre curieuse.
En effet, cette pierre changeait de couleur selon s'il allait faire beau, ou au contraire, s'il allait pleuvoir. Cette pierre en question était très réactive à l'humidité, et pour aujourd'hui, elle lui annonçait qu'il devrait prier Talamh pour que l'arbre soit plus dense, et tracer un cercle afin de donner un toit à la forge.

C'est à cela qu'il était occupé de si bonne heure, tandis qu'un léger craquement dans le coin lui indiquait qu'une racine était sortit de terre, pour prendre la forme sommaire d'un centaure. Pas trop tôt pensa-t-il. Il semblait que cette bonne Talamh ne soit pas plus matinal que les habitants de Miredrish.
Achevant le cercle, l'alchimiste posa la craie sur une étagère et jeta un fragment de pierre dans un bouillon frémissant.

Commençant à peine à transporter la première pièce d'armure, il entendit le carillon, indiquant qu'une personne était entrée. Et bien, elle allait patienter !

La personne toussa assez bruyamment afin de signaler sa présence, se qui arracha à un Minas en plein effort :


"Un instant !"

Et de la patience, le client devra en avoir, car il devait placer quatre pièces d'armure particulièrement lourdes à laquelle il n'avait pas encore donné la propriété de légèreté.
Après s'être presque à moitié écrasé le pied, il finit sanglé les pièces qui n'était plus en équilibres instables et grimaça en voyant qu'il avait omis une sangle.

Une fois s'être traité d'idiot, il glissa un galet plat sur les braise afin de ralentir la chauffe de la pierre - qu'il avait jeté dans le bouillon quelque instant plus tôt - et se décidait enfin à aller dans la boutique, où la personne l'attendait depuis six écoulements de petit sablier.

Passant le rideau de lianes, Minéas se retrouva face à un jeune homme assez imposant aux cheveux d'argent.


"Veuillez m'excuser pour l'attente, une petite chose à finir avant."

Il s'essuya les mains de la graisse sur un linge attaché à sa ceinture et repris.

"Que puis-je faire pour vous ?" demanda-t-il en plongeant ses yeux océan dans le bleu de son interlocuteur.

_________________
Maitre Forgeron et Alchimiste inventif, commandez ce que vous désirez, vous l'aurez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'épée du démon   Mer 16 Sep - 21:49

Syen entendit une voix provenir de l'arrière salle. Le forgeron semblait occupé pour le moment. Si ca ne tenait qu'a ca, Syen aurait quitté les lieux et serait revenu plus tard mais comme le forgeron lui avait demandé d'attendre "un instant" il avait décidé de rester sur place. La petit mouchoir blanc qu'il avait posé sur le comptoir commencait a gigoter. La forme ronde qu'il englobait ne semblait pas dépourvu de vie. Syen grimaca un peu avant de le reprendre. S'il le laissait sur le comptoir il finirait par tomber a force de gigoter de la sorte. Le démon fit le tour du propriétaire. La maisonnette n'était pas bien grande mais d'une taille satisfaisante et Syen se doutait que ce n'était là que la partie accessible aux clients. La forge devait être de bien plus grande envergure. Les racines et autres entrelas qui constituaient les lieux le rendait stoïque. Il n'avait jamais été plus attiré que ca par la nature et donc voir une maison ainsi construite le rendait perplexe. En même temps les démon n'ont jamais eu une grande affinité avec la faune et la flore.

C'est alors que le forgeron fit son entrée alors que Syen était en train de regarder le mur. Il se tourna subitement, faisant voltiger derrière lui sa cape rouge et ses cheveux argentés. Il esquissa un faible sourire et se dirigea vers le comptoir qu'il venait de quitter quelque secondes plus tot. Il reposa sur le comptoir le petit mouchoir blanc qui enveloppait une forme ronde et gigotante. Il jeta un oeil au forgeron. Il lui avait été chaudement recommander par un ami a son père, lui aussi très haut gradé dans les légions infernale. Il n'avait donc pas refusé son aide et avait choisi de venir voir le forgeron pour se fabriquer son arme.

"Je viens de la pars de Maitre Sparda...il m'a conseillé de venir ici pour avoir une arme de renom et de qualité."

Fit-il en introduction pour expliquer la raison de sa venue.

"Il va falloir me forger une lame démoniaque, j'espère que ca ne vous posera pas d eporblèmes. J'ai ramené ici ce qu'il fallait que vous y ajoutiez."

Fit-il en retirant soigneseument le mouchoir blanc pour découvrir aux yeux de tous ce qu'il cachait. Et voila que se trouve devant le forgeron un oeil étrange. Un oeil, oui, un oeil seul, sans paupière, dont l'iris est aussi pourpre que le sang et la pupille noire comme les ténèbres. Injecté de sang, nervé de veine apparente dans le blanc de l'oeil. Il regardait tour a tour le forgeron dégouté et le démon dénué de toute expressions.

Syen redressa la tête pour regarder de nouveau le forgeron, sans se préoccuper de l'oeil.

"Il devrait être au niveau de la garde, a la base de la lame sinon il sera inneficace. Est ce que vous en serez capable?"

Demdan-t-il attendant de savoir si le forgeron acceptait de lui forger une telle arme. Après tout il pouvait toujours refuser mais si c'était un démon qui lui avait conseillé cette homme c'était surement parce qu'il savait faire ce genre d'arme.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Minéas Marphil
Forgeron Alchimiste
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/08/2009
Localisation : ‘‘Chez Nas & Phil forgeron’’

MessageSujet: Re: L'épée du démon   Dim 27 Sep - 0:55

Posant son chiffon crasseux sur le comptoir, Minéas se retrouva nez à nez avec un jeune aux cheveux argenté d’une forte prestance.
Du moins, nez à nez lorsqu’il quitta la contemplation du mur pour revenir vers le comptoir.
Le forgeron l’observa quelque instant d’un air songeur sans
vraiment le regarder.
Sur un des murs, une sorte de clef de taille impressionnante - taillé à moitié dans un bois blanc et dans une azurite presque transparente - se mis à vibrer un peu plus fort que tout à l’heure.
L’alchimiste ne savait toujours pas à quoi servait cette clef étrange qu’il avait ramenée d’un de ses voyages. Mais peu être n’allait-il pas tarder à le savoir ?

Le client posa alors un petit mouchoir blanc devant lui, ce qui le tira de ses songes. La curiosité qu’il enveloppait sembla être elle aussi assez animé.

"Je viens de la pars de Maitre Sparda...il m'a conseillé de venir ici pour avoir une arme de renom et de qualité."

Annonça le jeune homme rompant le silence. Le forgeron lui jeta un regard de surprise. Il avait une impression de déjà vu. Sparda…


"Il va falloir me forger une lame démoniaque, j'espère que ça ne vous posera pas de problèmes. J'ai ramené ici ce qu'il fallait que vous y ajoutiez."

Il retira ensuite le mouchoir dévoilant son contenu. Se qui aura put faire faire penser à un air de dégout, était en faite un air surpris souligné par une réminiscence pas très plaisante.
Attrapant un bâton posé contre le mur, il frappa le nœud d’une racine et toutes les ouvertures se fermèrent. La lumière fut maintenue dans la pièce par les pierres qui s’étaient activées dans les lanternons.
On était jamais trop prudent… Il valait mieux évité que les habitants de Meridrish apprennent qu’il y avait un démon chez lui. Surtout s’il était envoyé de Sparda.

Ses yeux océan étaient allés se poser sur son arbre généalogique, puis n’avaient plus quitté cet objet de malheur. Ah ça… il s’en souvenait comme si s’était hier.
A son arbre, une branche n’apparaissait pas. C’était celle de son arrière grand père qui s’était épris d’une démone. Celle-ci, lui avait enseigné la magie noire et des côtés assez obscurs de l’alchimie. Il se souvenait comme s’il avait encore les pages jaunit de se vieux grimoire entre les mains. Grimoire que son arrière grand père avait écrit sur ce que sa moitié lui avait enseigné. Grimoire qu’il avait trouvé par hasard. Ce jour là, il aurait put connaître le gout de l’écorce du renouveau, mais il n’en fut rien. Son vieux fou d’arrière grand père lui avait tout enseigné.
Et ce fameux Sparda, il avait forgé une lame démoniaque de malheur. Cela faisait déjà dix de cela.

Maintenant, il savait à quoi servait cette clef.

"Il devrait être au niveau de la garde, à la base de la lame sinon il sera inefficace. Est ce que vous en serez capable?"

Sa phrase le tira de ses songes. S’il en serait capable ? Quelle insulte… Il avait bien était capable de créer un omonculus à l’âge de dix ans, à partir de son sang et d’un crapaud. Il avait déjà forgé une lame démoniaque, il pourrait bien le refaire. Et s'il n'en était pas capable, Sparda ne le lui aurait jamais envoyé, et il ne serait ici en train de perdre son temps.
Mais le simple feu d’une forge n’était pas suffisant. Il devrait aller dans la chaine de montagne au nord pour cela.

"Bien évidement, mais pas ici." finit-il par répondre.

Minéas jeta un coup d’œil à la carte à côté de lui, accroché au mur, et fit un rapide calcul. Cet homme devra être plus patient que vingt malheureuses minutes.
En effet, le forgeron ne pourrait se libérer que dans cinq jours et le voyage lui demandait une semaine. Le temps de le forge lui en demanderait une également. En prenant plein de facteur en compte, il ne serait de retour que dans trois semaines et trois jours. Donc il devrait patienter un mois complet.
L’homme reporta son attention à son client.

"Je suis désolé, mais il vous faudra revenir dans un mois. Hélas j’ai une commande et je ne pourrais me libérer que dans cinq jours. Et le voyage est long. Je ne peux faire mieux et malheureusement pour vous, personne n’est apte aussi bien pratiquement que moralement à vous forger une telle arme. Les gens sont superstitieux…"

Il ne pouvait faire mieux et espérait que ce jeune homme comprendrait. Ce n’était pas un refus, au contraire, mais un délai long qu’il ne pouvait être obligé que de prendre.

_________________
Maitre Forgeron et Alchimiste inventif, commandez ce que vous désirez, vous l'aurez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oileain-haewen.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'épée du démon   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'épée du démon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oileain Haewen :: Château Hors RP :: Douve :: Oubliette-
Sauter vers: